Aujourd’hui je vous présente l’anime référence dans le genre horreur, Mirai Nikki.

Mirai Nikki est un anime de 26 épisodes basé sur le manga du même nom écrit et dessiné par Sakae Esuno. L’anime se situe dans les genres suivant : Action, horreur et suspense. L’anime a été diffusé au Japon dans la fin de l’année 2011 et dans le reste du monde pendant l’année qui a suivi.

L’anime raconte l’histoire un jeun garçon, Yukiteru Amano. Un garçon qui vivait dans la solitude par choix et qui passait ses journées à écrire un journal intime dans son téléphone, son seul ami est Deus Ex Machina le dieu du temps et de l’espace, qu’on croyait au début être un ami imaginaire, comme tout garçon de ce genre pourrait avoir. On va s’apercevoir par la suite que Deus est réel quand il oblige Amano à participer à une Battle Royale avec 11 autres participants. Pour ceux qui ne connaissent pas ce terme, Battle royale est une compétition entre plusieurs individus dont un seul sort gagnant, le dernier qui restera vivant. Le principe de cette bataille, tourne autour des téléphones portables des participants qui leur permettent de prédire l’avenir et leur confèrent des pouvoirs particuliers à chacun, ainsi chaque participant bénéficie d’un avantage mais aussi d’un inconvénient. Le gagnant de cette bataille royale sera couronné Dieu, mais çà ne sera pas facile pour notre Yukiteru, car une mystérieuse jeune fille qui semble obsédée par lui, le suit partout !

L’animation et les dessins de l’anime Mirai Nikki est d’une qualité ordinaire comparé à d’autres animes du genre, mais çà reste d’une qualité agréable à regarder. Ce qui caractérise en particulier cet anime est le sang qui gicle de partout avec des morts et des cadavres déchiquetés, il est de tout évidence, un des animes les plus gores que je n’ai jamais regardé. Pour les amateurs de grosses poitrines, il y en a aussi. Etant un amateur de musique japonaise, cet anime m’a énormément attiré grâce au musique omniprésente tout au long de chaque épisode.

Le scénario de cet anime ne ressort rien d’innovant car la plupart des idées de base ont été inspiré par des films ou des séries comme Battle royale, Hunger Games et j’en passe, ceci dit il a emprunté des idées qui ont prouvé leur réussite et les mélange parfaitement. Pour une personne aussi perfectionniste que moi, j’ai été extrêmement déçu par le déroulement de l’histoire et les points noirs qui restent inexpliqués et quelques autres qui sont carrément flous. Néanmoins, pour une personne qui aimerai juste se poser devant son écran et regarder une bonne série pleine de terreur (si on veut) et avec du suspense et de l’action, c’est l’anime parfait que je pourrai vous recommander.

Comme j’ai déjà précisé, il y a 11 participant à cette compétition sans compter Yukiteru Amano. Tout au long des 26 épisodes de l’anime, on va connaître l’histoire de chacun d’eux, Akise reste mon personnage préféré, même plus que notre héros que je trouve plutôt antipathique. Chaque participant possède sa propre histoire avec une personnalité unique, chacun a vécu une tragédie qui l’a conduit à participer à cet événement. Imaginer que quelques uns des psychopathes qui participe à cette compétition pourrait devenir un dieu est une idée qui me donne la cher de poule car qu’est ce que ferait un dieu de ce genre avec des pouvoirs divins. Mais chacun a ses propres raisons de gagner cette bataille, et fera tout son possible pour y arriver, qui les poussera des fois à commettre des actes impardonnables et il faut le dire, des fois on apprécie la mort atroce qui les touche.

Dans les derniers épisodes de l’anime, on apprécie beaucoup le changement d’atmosphère qui s’illumine un peu après tant d’horreur et de drame.

Ma note pour cet anime : 6/10. Malgré des ingrédients et des idées dans l’histoire qui semble réussi, l’histoire nous laisse une peu déçu à la fin et les animations laisse à désirer !