Synopsis de l’anime Sword Art Online :

L'année 2022, le jeu de réalité virtuelle Sword Art Online vient de sortir. En utilisant un caque virtuel, les joueurs peuvent contrôler leurs caractères utilisant leurs propres esprits et vivant dans le monde d'Aincrad comme si c'était réel. Malheureusement, ce monde devient bien trop réel quand le créateur du jeu enferme tout les joueurs du monde réel en détournant tous les marques virtuels pour que si vous mouriez dans le jeu, vous mourrez dans la réalité. Seulement en arrivant au 100ème étage et en battant le boss final les acteurs joueurs gagner leur liberté.

Critique de l’anime Sword Art Online :

Cet anime a été le premier anime basé réalité sur un MMO de réalité virtuel. Le seul anime qui peut concurrencer SAO est  « .hack//SIGN ». Cette série qui n’a pas autant de réussite du à de nombreux problèmes de différents types. Sword Art Online ressemble effectivement à .hack mais au lieu d’une seule personne coincée dans un jeu (.hack), c’est des centaines de personnes qui partagent cet expérience.

L’idée de mourir dans le monde réal si on meurt dans le jeu est une base importante de l’anime, mais ce qui nous accroche réellement est l’histoire d’amour qui nait entre Kirito et Asuna, Les deux découvre que malgré le fait qu’ils vivent dans un monde virtuel, les expériences personnels, les amitiés ainsi que l’amour qu’il peuvent ressentir sont des émotions bel et bien réel. Je pourrai affirmer sans gène que l’histoire d’amour entre Kirito et Asuna est mon histoire d’amour préféré dans un anime et que ce couple nous accroche à la série dès ses débuts.

Pour les amoureux de l’action, ils ne seront pas déçus. Sword art Online est plein de scènes de combat très originales qui sont inspiré de différents jeu MMO. Il faut aussi rappeler que l’aspect animé de SAO est un des plus beaux de tous les animes de son époque et même de notre époque avec un musique très bien choisi selon le moment. Pendant que je regardait l’anime j’ai presque rêvé de jouer à ce jeu et de mettre ce casque virtuel afin de vivre de le monde d’Aincrad, seul le risque de mourir dans la vrai vie me déplait !

Ma Note : 8/10.